De la technologie et de la monétisation de l’intangible

1
26 décembre 2013 // Analyses, Économie

L’argent a commencé à avoir une valeur financière avec le système du crédit bancaire. L’espace a eu de la valeur avec la location. Le « service » ayant toujours permis de camoufler la monétisation abusive de notions intangibles.

Les nouvelles technologies ont adapté ce système de monétisation à toute une palette de fonctionnalités que l’on n’imaginait pas jusque-là. Le monde de service est, par nécessité, un monde hautement monétisé et qui fonctionne majoritairement sur la remise en question de la propriété. Du Cloud, au streaming à la monnaie virtuelle : analyse rapide de la monétisation de notre quotidien numérique.

Le Cloud

Avant l’achat d’un disque dur connecté (ou NAS), il est de bon ton de comparer les différents produits qui existent mais aussi de comparer ledit produit aux offres de Cloud proposées par les grands groupes : Google Drive, SkyDrive, Dropbox, Hubic et tant d’autres. Force est de constater que l’objet convoité, et les fonctionnalités qu’il propose dépassent de très loin le service le plus coûteux du marché.

Ainsi, toutes les offres plébiscitées par les utilisateurs de Cloud sont en réalité des offres astronomiques en comparaison du bon vieil achat comme on le connaissait avant. Pour prendre un exemple simple, l’appareil dont je suis aujourd’hui propriétaire offre 4To en NAS pour 228€.

Si l’on souhaite retrouver 4To en NAS chez un fournisseur de cloud comme Google, qui propose pourtant ce type de service de manière industrielle, on se retrouve à 146€ (200 USD) / mois !

C’est en raison de cet écart majeur entre Service et Propriété que l’on est tenté de faire une petite règle de 3 pour se rendre compte de la valeur en Service de ce que l’on possède.

Un NAS de 4To que l’on garderait seulement une année aurait ainsi une valeur de 1 752€. Chaque giga que l’on possède voit ainsi sa valeur augmenter, par cette monétisation qui est faite par les services de Cloud.

Le système de monétisation se retrouve sur d’autres éléments de la vie numérique, tels que les jeux en Freemium.

Cloud Storage NAS

Les jeux Freemium

Le principe du Freemium est très simple : proposer un jeu gratuit au public, dans lequel la progression du joueur est très lente, à moins que…. Il ne paye.

Autrement dit, le joueur peut gagner de l’expérience en jouant longtemps et régulièrement au jeu, ou alors, paradoxalement, s’il souhaite passer moins de temps sur son jeu et avoir la même progression, il peut injecter du vrai argent, qui sera ensuite converti dans la monnaie du jeu.

C’est à ce moment-là que la monétisation fait son apparition dans le jeu. Généralement, la monnaie réelle est convertie dans une première monnaie qui est toujours la monnaie la plus difficile à obtenir dans le jeu (cristaux, gemmes, pierres rares,…). Cette monnaie c’est précisément l’accélérateur du jeu. Quand vous ne disposez plus d’assez de pièces ou de matériaux, vous pouvez obtenir les 200 000 pièces manquantes par quelques centaines de gemmes.

Ce qui se retrouve monétisé par ce système c’est d’une part la monnaie virtuelle du jeu, et dans un second temps, le temps qui est nécessaire pour obtenir ladite monnaie virtuelle.

Injecter des euros pour obtenir les gemmes qui permettront d’obtenir les 200 000 pièces permet par exemple de gagner 3 jours de jeu intensifs, à ramasser ces petites pièces toutes les 30 minutes…

Notons au passage que la valeur des pièces (et d’autant plus du temps) est rendue difficile par l’intermédiation de la monnaie rare du jeu. Il faudrait convertir le temps passé en pièces, puis les pièces en gemmes, et enfin les gemmes en euros pour se rendre compte de la valeur du temps passé devant sa partie.

Clash of Clans

Clash of Clans – Système de jeu Freemium rendant la valeur de nos actions difficile à appréhender.

En conclusion

La comparaison du NAS aux jeux Freemium peut paraître surprenante au premier abord, mais le point que je souhaitais mettre en avant reste avant tout que les enjeux économiques numériques sont tels que l’on en vient à estimer la valeur de la moindre de nos actions, du moindre temps d’utilisation des objets que l’on possède.

A quand la monétisation de notre temps libre ? Ah non ça c’est fait depuis longtemps désolé.

One Comment

  1. Pingback: Comment gagner de l'argent sur Internet ? Réponses et réflexions. | Salut le Web

Leave a Comment