i5, i7 ? Touché ? Coulé ?

2
29 décembre 2012 // Hardware, High Tech

Si vous avez récemment cherché à acheter un nouvel ordinateur, vous avez forcément déjà vu ces mentions : i5, i7 en face de « Processeur ». Et là, vous vous demandez : Et moi il me faut quoi là-dedans ? Alors si on en croit le site de Intel la différence est très claire :

i5 : Expérence visuelle plus riche et vitesse accélérée en cas de besoin sur votre PC.

i7 : Le top des performances visuellement intelligentes pour les applications intensives sur votre PC.

Bon, clairement, même sans savoir de quoi il s’agit, on comprend déjà que le i7 sera plus cher que le i5. « Top », « intensives ». Hum, ça sent la carte bleue qui chauffe tout ça. Essayons de voir plus exactement où se situe la différence.

Déjà, il faut savoir que la gamme i5 a été lancée à la rentrée 2009, alors que la gamme i7 est arrivée sur le marché  en novembre 2008. Le haut de gamme avant le milieu de gamme. Le cœur du problème, ce sont justement les cœurs. Un processeur est composé d’un nombre de cœurs qui varie selon le modèle et qui influe sur sa vitesse de calcul. Un core i7 par exemple peut avoir entre 2 et 6 cœurs.

Comparer la fréquence entre un i5 et un i7 n’a pas grand sens, car l’architecture d’un i5 et d’un i7 est extrêmement différente. Sans rentrer dans le détail, un système mieux organisé peut fonctionner plus vite qu’un système bordélique mais surboosté. Autrement dit, un i5 à 3,3 Ghz ne sera pas plus puissant qu’un i7 cadencé à 2,9Ghz.

La valeur du cache doit également être prise en compte. Généralement elle se situe entre 4 et 8Mo. Il s’agit de la partie du processeur qui se chargera des calculs qui reviennent souvent. En une ligne, c’est ça après si vous voulez plus d’informations techniques sur le fonctionnement de la mémoire cache d’un processeur, vous pouvez toujours vous rendre ici (mais attention ça peut choquer les néophytes)

Ce qui fait du processeur i7 un processeur haut de gamme, c’est l’intégration de nouvelles technologies à son fonctionnement. Par exemple, il faut savoir que tous les logiciels ne parviennent pas à se servir de tous les cœurs d’un processeur. Le i7 peut donc désactiver au besoin certains de ces cœurs pour concentrer toute son activité sur ceux que le logiciel parvient à solliciter. Il reste ainsi au maximum de ses capacités quel que soit le logiciel qui tourne, et ses contraintes techniques. Cette technologie est appelée Turbo Boost. « Turbo Boost » car cette gestion des cœurs s’accompagne d’une hausse de la fréquence du processeur par étapes (selon les besoins).

La dernière technologie (et pas des moindres) dont dispose le core i7 est celle de l’HyperThreading. Derrière ce mot barbare se cache un système relativement simple à comprendre. Chaque cœur du processeur physique peuvent être découpés en deux processeurs logiques. Autrement dit, le système voit deux processeurs là où il n’en existe qu’un. Ce qui lui permet de doubler sa capacité de tâches à gérer simultanément. Le core i7 est donc par définition un excellent processeur multi-tâches. Imaginez, au lieu des 6 cœurs de base, le i7 est capable de se comporter comme s’il avait 12 cœurs, donc une capacité à gérer les tâches simultanées à peine imaginable !

Pour un bon comparatif, vous pouvez vous appuyer sur celui effectué par le site hardware.fr, qui a passé a la moulinette pas moins de 185 processeurs dans un benchmark géants. Les résultats pour la gamme supérieure sont les suivants :

Benchmark processeurs

2 Comments

  1. Arriver à expliquer simplement la différence entre i5 et i7 ? Pari réussi ! Bravo pour cet article. :)

  2. Hey ! Merci Matthieu !

    Je dois reconnaître que ce n’est pas chose aisée que de se lancer dans la vulgarisation d’un domaine aussi pointu que le fonctionnement des processeurs haute technologie.

    Peut-être que cet article permettra à certains d’y voir un peu plus clair. :)

    Gauthier

Leave a Comment