Du Content Management System à l’User Management System

1
6 juin 2014 // Social Media

Le but de cet article est de montrer que maintenant avec l’ère du « fameux » 2.0, on ne dispose plus uniquement de CMS ou de CMF (pas de panique, je reviendrai sur ces notions au cours de l’article), mais aussi de ce qu’on pourrait appeler des UMS, ou User Management System. Ce n’est plus seulement du contenu qu’on gère, c’est aussi et surtout… des gens !!

Reprenons les bases

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, un CMS (Content Management System), ou Système de gestion de contenu en Français est un outil – généralement informatique – permettant de créer, modifier, supprimer, organiser du contenu. Par contenu il faut souvent comprendre « article » type blog, mais également images, fiches de films, vidéos, fichiers divers,… bref un CMS sert plus ou moins à tout ranger mais en pratique 90% des gens s’en servent pour gérer leur blog (oui même moi ! Vous l’ignorez peut être mais vous vous trouvez actuellement sur un site géré par un CMS). Quelques exemples de CMS célèbres pour ceux que ça intéresse : WordPress, Joomla, Blogger, overblog

Allons plus loin ! Un CMF euh.. c’est quoi ? Content Management Framework, en gros c’est l’outil qui permet de construire le CMS. C’est plus un cadre de travail qu’autre chose. Et la, je sens que je vous ai complètement perdu, un petit schéma est de rigueur je crois.

CMS CMF

C’est un peu plus clair ? Très bien ! Vous n’avez pas besoin d’aller plus loin pour comprendre l’histoire des UMS.

Okay… et sinon l’UMS dans tout ça ?

Précisons tout d’abord je n’ai pas inventé la notion d’UMS (malheureusement). Les développeurs parlent d’UMS depuis déjà quelques temps, mais je trouve le parallèle intéressant entre les outils de gestion de contenu et les outils de gestion d’utilisateurs, même pour les non-développeurs !
Pourtant sur un site comme Facebook, au delà des algorithmes qui gèrent les publications, vous imaginez le système qui gère les relations entre les utilisateurs ? Qui gère la création de compte, la suppression des anciens comptes, les modifications (abusives) de nom, qui fait régulièrement évoluer les infos qu’on peut indiquer dans notre profil… bref, je vais pas faire la liste exhaustive, rien qu’en frôlant le sujet on voit déjà le nombre de trucs qui doivent être pris en compte pour que les utilisateurs sur Facebook soient gérés correctement.

Le coeur d’activité des nouveaux réseaux, dits sociaux, repose sur la présence d’utilisateurs et sur les interactions entre eux. Ainsi, ces systèmes n’ont plus pour seul et unique objectif de gérer des contenus, mais aussi et surtout de gérer des utilisateurs.

Et ça se reconnait à quoi un UMS ?

Cinq caractéristiques générales permettent de reconnaître un User Management System, ils sont relativement simples à identifier :
1- la possibilité de créer un profil sur le site
2- une fonctionnalité de connexion / déconnexion
3- la possibilité de modifier son profil
4- la possibilité de supprimer son profil
[Facultatif] 5- des interactions sont proposées entre les utilisateurs (dépend de la plate-forme et de son projet)

L’ensemble des paramètres que les utilisateurs peuvent rentrer dans leur profil (photo de profil, hobbies, parcours, loisirs, jeux favoris,…) sont des spécifités propre à chaque UMS. Un peu à l’image de la gestion de contenu faite par un Allociné ou par Amazon, les caractéristiques ne sont pas les mêmes selon le contenu qu’on gère… donc entre un forum sur le Seigneur des Anneaux et Facebook, on est d’accords que les besoins ne sont pas les mêmes.

Et t’as des exemples ?

Les forums

Les UMS existent depuis très longtemps de fait. Un forum, comme je le disais précédemment est une forme d’UMS. Le profil des utilisateurs sur un forum n’est pas nécessairement un espace clé, mais les fonctionnalités proposées correspondent aux 5 caractéristiques essentielles des UMS. Pour contribuer sur le forum il est nécessaire de se créer un compte, on peut généralement modifier ses informations. On accède à son profil par un système de connexion/déconnexion…

Les réseaux sociaux

Je ne pense pas qu’il soit utile de détailler en quoi les réseaux sociaux correspondent à ma définition de l’UMS. ;-)

Certains CMS

Même certains CMS, type WordPress proposent des fonctionnalités permettant de les assimiler à des UMS. La différence majeure est que la création / modification / suppression des profils et des droits est faite par un administrateur qui gère les gestionnaires de contenu.

Tout à l’heure tu parlais de la différence entre CMS et CMF, et ça existe aussi ça au niveau des User Management System ?

Tout à fait ! Evidemment ces outils restent destinés à un public très précis de développeurs et de techniciens, mais il existe bien des architectures permettant de construire et de paramétrer son propre UMS. Pour ceux que ça intéresseraient (si quelques développeurs en herbe me lisent), on peut trouver un très bon User Management Framework sur le site de Sourceforge.

Quand il devient nécessaire de gérer les utilisateurs comme des contenus, les outils évoluent et les CMS deviennent des UMS.
Alors ? Heureux d’être gérés en masse ?

One Comment

  1. Intéressant !
    Nous étions passés à l’époque moderne de la gestion des biens à celle des « informations devenues des biens » à part entière : les « content » du beau schéma ci-dessus.

    Et voici que nous retournons aux cadres (framework) de la pensée de Messieurs Montesquieu, Payne, Jefferson, Franklin etc. qui postulaient que la mission des démocraties est de gérer les biens et les personnes (pour certains de ces personnages c’était a minima, pour d’autres c’était plus intrusif).

    On a même voulu y voir une distinction entre république (gestion des biens et des personnes) et démocratie (gestion des seuls biens collectifs point barre). Les Etats-Unis naissants étaient une telle démocratie. La France, une république.

Leave a Comment