Faites-vous partie de la tribu des S’Nums ?

0
16 janvier 2013 // Stratégies

Un S’Nums, ce n’est pas un point sur votre carte de fidélité Carrefour. D’après ce que j’ai compris, un S’Nums c’est un mec habillé en homme préhistorique, mais qui bosse dans le numérique. Informaticiens, responsables webmarketing, développeurs logiciels, sachez que vous faites partie (à votre insu) de la tribu des S’Nums ! Bon, ça c’est sur le papier. Quand on les croise sur Internet, les S’Nums, c’est une page Facebook, de l’achat d’espace publicitaire, une mini web-série sur Youtube réalisée par Jonathan Barré (l’homme des Very Bad Bad Blagues), et un Serious Game à venir.

L’objectif ? Sensibiliser le public jeune sur le point de s’orienter dans la vie professionnelle aux métiers du numériques, pour leur montrer que le numérique c’est cool et qu’il y fait bon travailler. Mouais.
Les S’Nums, c’est avant tout un genre de famille type « Pierrafeu » qui est supposé mettre en scène les métiers de la haute technologie. Logique me direz-vous. Attardons-nous plus longtemps sur ce parti pris créatif…

Il faut le reconnaître, les métiers du numérique sont entourés d’une image de geek, de gros techniciens effrayants qui parlent un langage que personne ne comprend. Bref, en un mot, le numérique c’est presque une secte vu de l’extérieur. L’objectif de cette campagne serait donc de montrer ces métiers d’un point de vue ludique, pour donner envie aux jeunes de venir travailler dans le numérique. Cet objectif pose déjà plusieurs questions :

-    Les jeunes ont-ils vraiment besoin d’une campagne pour vouloir travailler dans le numérique ? Le numérique est déjà en pleine croissance, est ce qu’on ne risque pas de saturer la filière avec un tel processus ?
-    Parler du numérique par le numérique en en dévoilant les coulisses pourquoi pas, ça semble cohérent. Mais reste à voir de quelle manière ça sera fait, car on risque très rapidement de tomber dans le cliché du geek et du techos… (mais du techos préhistorique : Attention !)
-    Enfin la dernière question : POURQUOI ? Pourquoi des hommes préhistoriques ?? Le numérique c’est moderne, c’est technologique, c’est à la pointe de ce qui se fait ! Alors pourquoi mettre en scène des hommes préhistoriques ? Il est où le rapport ?

D’autant que quand on regarde leur communication de plus près, on sent que le créatif se cherche ! « Ils vont vous faire sortir de l’âge de pierre » dit le slogan… mais c’est précisément le problème ! Ils SONT à l’âge de Pierre ! Pas très très flatteur pour les métiers du numériques.
Des hommes préhistoriques en cravate, des sortes de costards préhistoriques qui ressemblent au final plus à des vêtements de clochard qu’autre chose, des personnages à l’air… pas toujours futé (cf. la photo de couverture de la page Facebook)… Les hommes préhisto-numériques donnent pour le moment une bien piètre image de ces métiers. Okay, c’est supposé être drôle et un peu d’auto-dérision ne fait jamais de mal, mais quand même ! Restons dignes.
Après : Evolution ? Révolution ? Là encore, on doute. Quand on pense homme préhistorique, le premier truc qui vienne à l’esprit c’est l’évolution de l’espèce humaine, Darwin et tout le tremblement. Sauf qu’une fois sur deux, le jeu de mot passe sur Révolution : Révolution Numérique, nouvelles technologies,… pourquoi pas. Sauf que ça ne colle PAS avec les hommes préhistoriques !
Personne n’a jamais parlé de Révolution pour parler des hommes préhistoriques. A la rigueur, à ce compte-là, il fallait mettre en scène la révolution française, ou américaine, ou industrielle, c’est pas ce qui manque les révolutions. Et puis bon, les 15-18 connaissent aussi bien la révolution française. Et comme cette campagne n’est destinée qu’à un public francophone, ça ne posait pas de problème culturellement.

Un fan de la page Facebook leur a d’ailleurs fait remarquer que le parti pris créatif n’était pas forcément très approprié, ce qui a valu une très belle réponse du Community Manager. (Chapeau bas à lui face à ce troll de niveau 3). Ça sentait le neurone grillé pendant ce temps-là.

Bref en conclusion, quand on croise cette tribu des S’Nums, on se demande vraiment quel est le rapport avec les métiers du numérique, et surtout de quelle manière cette image des hommes préhistoriques est supposée les mettre en valeur. Syntec Numérique  (la Chambre Professionnelle des Métiers du Numérique) à l’origine de cette opération semble dans tous les cas avoir mis le paquet sur la communication ! Espérons qu’elle rencontrera le succès espéré.

Les premiers épisodes sont supposés être publiés dès demain sur leur chaîne YouTube. Rendez-vous donc dès demain pour voir de quoi il retourne précisément ! Je vous met la bande annonce pour que vous ayez déjà un petit aperçu de ce qu’ils nous réservent :

Leave a Comment